Ce fut une belle journée d'amitié création, accompagné d'un soleil magnifique, une température douce et pas trop de chaleur quel bonheur, nous sommes entrées dans la création avec Colette Ribet une amie artiste  peintre qui est venue partager avec moi un moment de création pure avec les pigments terre dans nos styles respectifs dans l'énergie des terres des pigments.
Utiliser les pigments est une expérience vraiment fantastique car ils dégagent une énergie propre à chaque couleur même si elles sont similaires il existe des variances qui peuvent s'organiser à l'infinie.
Notre thème de la journée était la lumière dans la nature accompagnée d'un jour d'été nous ne pouvions pas rêver mieux pour cette journée.

Nous avons utiliser les pigments des ocres de France Comment sont fabriqué les ocres de France 

Qu'est ce qu'un pigment ?

 

  

Oeuvre de Colette Ribet Pigments terres 

 

 

Je suis en admiration quand j'ai la chance de me retrouver dans la nature et de percevoir la nuit qui tombe et les derniers rayons du soleil qui viennent embrasser  la terre, c'est une multitude de couleurs or, mordorées, avec des reflets blancs immaculés  qui dansent entre eux sur une musique silencieuse qui communie avec les végétaux et la vie qui peuple le lieu comme un signal de la nuit  qui s'annonce; l'obscurité envahie peu à peu le paysage poussant au loin la lumière qui reviendra le lendemain et ira éclairer d'autres paysages.

Observez à quel point notre regard est tellement habitué à voir de la profondeur, qu’il s’imagine en voir sur une surface

Même avec un  trait on peut parler d'une sensation de volume en travaillant sur l’épaisseur de la ligne. On peut jouer avec l’échelle de toute autre distance…

Difficile de ne pas voir une ligne derrière l’autre ?

Pourtant ce ne sont que des lignes sur une toile. encore une fois notre œil fait tout le travail. 

Lorsqu’on reproduit  le fait réel d'un lieu il se produit  qu’une partie d’un bâtiment est cachée par celui qui est devant, l’œil aura du mal à voir autrement.

Le chevauchement de représentations existe aussi pour les volumes d’un même bâtiment , j’appelle cela les lignes de liaisons.  

Elles sont indispensables pour indiquer à notre regard  quelle forme se trouve devant lui. On le voit ici avec pourtant deux bâtiments  identiques dans leurs reflets.

Observez bien les créations de nombreux artistes, vous rencontrez en permanence ce genre de lignes.

 

La rue du passé 

Je me rappelle dans mon enfance un champ de coquelicots à perte de vue posant ce rouge magnifique sur du vert et diverses couleurs jouant avec la lumière du jour et des rayons du soleil, cela m'emblissait d'admiration et de joie comme une allégresse qui habitait ma journée dans la joie. Je cherchais souvent de mes yeux les coquelicots sur les bords des chemins.

 

Tout à commencer un beau jour en 2006 quand j'ai découvert les couleurs dans l'abstrait, alors que je sortais d'une période de  recherche de paix et de sérénité, j'ai réalisé que j'étais en harmonie dans la création, mais lorsque je peignais mes propres compositions, c'était une catastrophe je ne comprenais pas ce qui se passe, pour moi je n' avais pas de talents particuliers mais les couleurs que posais m'interpelaient et interpelèrent jusqu'a m'obtenir des médailles et des prix,  comme vous dire c'été comme une partition de musique que l'on découvre sans la connaitre, et il m'a  fallu rechercher ce style pictural dans l'impressionnisme où je me retrouve actuellement bien ; j'ai passé ensuite 3 années à le peaufiner, et à ce jour, au moment où j'écris ces lignes, je travaille encore et encore pour devenir chaque jour en construction de mon identité picturale y rajoutant  mes propres découvertes dans la constitution de mes couleurs, les espaces, les reflets dans l'eau et l'atmosphère que je désire porter par le travail sur la lumière, le premier principe que j'ai retenu de mon parcours jusqu'à  maintenant, est d’avoir un esprit curieux et ouvert afin de toujours m'inspirer des meilleurs artistes de ce qui me parle dans leurs créations et techniques pour me construire. Ma philosophie est de construire dès que je peux peindre, pour avancer progressivement, je suis convaincu qu'un talent se cultive avec du temps, du travail et de la patience, mais aussi de la passion.

 

Un rivage de la Garonne dans la nature 

Nous avons 38 invités et aucun membre en ligne